Création

Les 300 œuvres inventoriées sur bois, pierre et os s'inspirent de l'art populaire breton et des images tirés de livres d'histoire, d'histoire de l'art, d'astronomie ou d'anthropologie. Esthétiquement naïves, elles font de Pierre Jaïn, par les nombreux critères sociologiques qui le caractérisent (isolement social, handicap, maladie) un auteur brut à part entière.

Très imprégné par les légendes et les croyances de son pays, c'est un créateur mystique et visionnaire.

En poursuivant le projet utopique d’un savoir universel (préhistoire, histoire, personnages historiques, religion, civilisation bretonne, ethnies africaines, astronomie, cryptozoologie...) il a donné naissance à une véritable « encyclopédie sauvage ».

BOIS

" Le bois  domine dans la statuaire bretonne et le sculpteur adopte lui-même ce matériau de prédilection. Alors que le remembrement rural, dans les années 1950, défait le bocage, arrache les arbres plantés sur les réseaux de talus, il en tire un grand nombre de racines, de souches et de troncs..."
Benoît JAÏN, Pierre Jaïn. Un hérétique chez les bruts, YIL Edition, 2017.

PIERRE

" Une haie de lierre. Ensuite la friche... Mais les yeux s'écarquillent... Des pierres  y poussent... Un ou deux moellons monumentaux. Sans souci d'ordre ni dessein précis. Grossièrement taillées. Diverses. [...] Effigies émouvantes ou grotesques, érodées. (...) Sorte de vestige de civilisations archaïques."
Pierre et Renée MAUNOURY, " Pierre Jain ", dans L'Art Brut, fascicule n° 10, 1977.

OS

" C'est en l'espace de dix ans que s'est développée cette production de plus en plus inspirée et de plus en plus "brute", toute émancipée, les derniers temps, d'un ancrage culturel régional. Les os sculptés constituent en ce sens une véritable rupture et rareté, comme une protubérance de l'ensemble."
Patricia ALLIO, " Les chroniques de l'Abri ", dans Gazogène, n° 25, 2003.

BAS-RELIEF

" Autour de lui sont ses sculptures, dont une échelle de bas-reliefs compartimentés en superposition (...) d'un style naïf fort proche de la statuaire populaire figurative et stylisée..."
Bruno MONTPIED, " Des nouvelles de Pierre Jaïn", dans L'Art immédiat, n° 2, 1995.

SOUCHE

"Lors de notre visite en juillet 1991, (...) nous dénombrâmes environ une vingtaine de sculptures de belle facture et de volume conséquent. Parmi elles, deux blocs de chêne, l’un représentant la procession de la grande Troménie, l’autre, un village breton avec ses habitants surgissant devant le spectateur tel un récif ou une nef chaotique."
Bruno MONTPIED, " Des nouvelles de Pierre Jaïn", dans L'Art immédiat, n° 2, 1995.

RONDE-BOSSE

ART BRUT

" Avec Maisonneuve, Juva, Salingardes ou le prisonnier de Bâle, d'autres marginaux autodidactes entreront dans les collections de l'art brut, comme les sculpteurs ruraux Xavier Parguey, Pierre Jain, le serbe Bogosav Zivkovic ou Emile Ratier..."
Laurent DANCHIN, Art Brut. L'instinct créateur, Gallimard, 2006.

ART NAÏF

" Plastiquement, il traverse aussi les champs de l’art naïf  lorsqu’il imite les faïences de Quimper, issues elles-mêmes de l'art populaire (…) ou lorsqu’il réalise un exercice académique, le buste de sa mère, Marie-Jeanne Le Berre, (…) lisse et stylisé, sublimation de la figure maternelle, cirée comme un lit-clos breton."
Benoît JAÏN, Pierre Jaïn. Un hérétique chez les bruts, YIL Edition, 2017.

ART POPULAIRE

" En dehors des préoccupations catégorielles, l'art populaire insolite  nous propose des échappées dont la fraîcheur d'inspiration n'a d'égale que le caractère exceptionnel qui les entoure allié bien souvent à un certain mystère mais les sculptures de Pierre Jaïn sont bien le prolongement des outils farfelus de Parguey..."
Paul DUCHEIN, " Un désir singulier de vagabondage ", dans Art populaire. Art insolite, 1993

ENCYCLOPÉDIE

" Cet atelier est peuplé d'un monde fantastique, une sorte d'encyclopédie  universelle, à la fois le purgatoire, le paradis et l'enfer de Dante, imaginés et sculptés par un "primitif" (...) qui aurait vécu toute l'histoire des âges, depuis les monstrueux " lézards " (...) de l'ère antédiluvienne jusqu'aux fusées interplanétaires de l'An 2000".
Roger MONTARON, " Le monde fantastique de Pierre Jaïn ", dans Ouest-France, 13 février 1963.

ENVIRONNEMENT

" (...) son atelier jouxtant sa maison se mue en un capharnaüm d'images sculptées, vaste ensemble de nature encyclopédique qui finit par déborder dans le jardin attenant. Cet environnement  singulier, progressivement ouvert aux curieux, attire les premiers estivants d'un tourisme émergent (...) "
Benoît JAÏN, Pierre Jaïn. Un hérétique chez les bruts, YIL Edition, 2017.

MUSIQUE

" On remarque, au moment de quitter ce jardin, sous un auvent, quelques méchants bouts de ferraille se balançant à l'extrémité de ficelles (...) : un morceau de tuyau et deux tiges en fonte, une douille de mine, une paire de pinces rouillées, une boule de verre, le timbre d'une bicyclette. Il se réjouit : " Mon orchestre ! "...
Pierre et Renée MAUNOURY, " Pierre Jain ", dans L'Art brut, fascicule n° 10, 1977.